Cameroon

CAMEROUN :: La telenovela Belles Etrangères diffusée en exclusivité sur StarTimes :: CAMEROON

Camer Be - Tue, 02/23/2021 - 05:37

Diffusée sur la chaîne ST Novela F Plus, cette télénovela philippine raconte l'histoire de Joyce et Kristine, deux femmes au parcours tragique que le destin réunira. Épopée magnifique, elle mêle quêtes de justice et d’identité, histoires d’amour et de vengeance.

Porté par un duo d’actrice explosif, Heart Evangelista (Kristine) et Lovi Poe (Joyce), le casting est complété par des acteurs de premier plan, à commencer par Christopher de Leon, dont l’interprétation de l’homme d’affaires sans scrupules Ronaldo Castillo lui a valu une nomination aux 30e PMPC Star Awards for Television.

Joyce, une jeune architecte talentueuse, file le parfait amour avec Noël. Elle rencontre un homme d’affaires Ronaldo Castillo, qui la prend pour une prostituée. Il se jette sur elle et Joyce tombe accidentellement dans les escaliers. Paniqué, il fait brûler le corps de la jeune femme. Des années plus tard, Noël a refait sa vie avec Kristine, une belle chirurgienne qui se trouve également être la fille illégitime de Ronaldo. Un soir, alors que Kristine se trouvait dans de gros ennuis, elle est sauvée par une sans-abri à la peau brûlée. Il s’agit de Joyce. Cette dernière a complètement perdu la mémoire. Pour la remercier, Kristine l’opère et lui obtient une nouvelle identité. Ainsi, Joyce, devenue Léa, repart à zéro jusqu’à ce que sa mémoire revienne soudainement.  

Belles étrangères sera diffusé en exclusivité du lundi au vendredi à 19h30 GMT sur ST Novela F Plus à compter du 1er mars. Cette série pourra être aussi visionnée sur l’application mobile StarTimes On disponible en téléchargement gratuit sur Google Play Store et Apple Store.

StarTimes

StarTimes est l’opérateur leader de la télévision numérique en Afrique, avec 13 millions d’abonnés à ses services TNS & TNT et 20 millions d’utilisateurs de son application mobile dans plus de 30 pays. StarTimes possède une plate-forme de 630 chaînes africaines (75%) et internationales (25%, dont chinoises 1,5%). La vision de l’entreprise est de « Permettre à chaque famille africaine d’être capable de s’abonner à la télévision numérique et d’en jouir ».

Categories: Cameroon

Transfert : Ambroise Oyongo Bitolo va se relancer à Krasnodar en Russie

Cameroon Online - Tue, 02/23/2021 - 05:34

Africa Foot United | Le FC Krasnodar a bouclé son mercato hivernal avec l’arrivée d’Ambroise Oyongo Bitolo (30 ans) ce lundi. L’international camerounais a été prêté par Montpellier. Mis au placard par Michel Der Zakarian, Ambroise Oyongo Bitolo va entamer une nouvelle aventure dans sa carrière et essaye de revenir à son meilleur niveau. L’international …

The post Transfert : Ambroise Oyongo Bitolo va se relancer à Krasnodar en Russie appeared first on CameroonOnline.org.

Categories: Cameroon

8 killed, 25 injured in Cameroonian bus crash

Cameroon Online - Tue, 02/23/2021 - 05:28

Xinhua | At least eight people were killed and at least 25 others were injured when a bus collided head-on with another vehicle on a highway in Cameroon’s West region early Monday, police said. Several passengers were ejected in the accident that happened in Fossang locality of the region along the Koutaba-Yaounde highway. More than …

The post 8 killed, 25 injured in Cameroonian bus crash appeared first on CameroonOnline.org.

Categories: Cameroon

CAMEROUN :: Cabale contre Amougou Belinga: Aucun arriéré de salaire à l'ISSAM, Cours dispensés à la perfection :: CAMEROON

Camer Be - Tue, 02/23/2021 - 04:57

Depuis quelques quelques temps, Sa Majesté Jean Pierre Amougou Belinga le  Président Directeur Général ( PDG ) du Groupe l'Anecdote, est victime d'une cabale sur les réseaux sociaux. Cette fois-ci, c'est l'Institut Supérieur des Sciences, Arts et Métiers (ISSAM) dont il est le promoteur qui, est la cible d'un obscur et mythomane lanceur d'alertes camerounais basé en France.  L'ISSAM est la propriété de l'homme d'affaires milliardaire camerounais, Jean Pierre Amougou Belinga, propriétaire de plusieurs entreprises, dont Telesud  basée à Paris en France.

En effet, des publications grossièrement diffamatoires affirment que les enseignants de l'ISSAM, cumulent des arriérés de  salaire  depuis plusieurs mois, et les étudiants, abandonnés à eux-mêmes. Une vraie fable sans fabuliste cependant. Toute vérification faite, il n'en est rien. Il n'existe aucun arriéré de salaire à l'ISSAM. Les enseignants rencontrés par votre reporter, se disent d'ailleurs surpris par de telles ubuesques calomnies. " Nous n'avons aucun arriéré de salaire ici, et les cours se déroulent très bien" , nous confie un enseignant d'Etudes biomédicales. Une affirmation corroborée par un étudiant en Génie industriel qui, se targue de suivre sa formation dans le meilleur établissement d'enseignement supérieur à  capitaux privés de la sous-région Afrique Centrale, en termes d'infrastructures et d'équipements des laboratoires. "L'ISSAM possède un incubateur de projets pour étudiants, et l'an dernier, Monsieur Amougou Belinga le promoteur et Président du Conseil d'Etablissement de l'ISSAM, a offert 11 millions francs CFA  de primes d'excellence  aux 11 meilleurs performances au BTS, et chacun des lauréats  a reçu un million de francs. Je n'ai jamais vu cela ailleurs",  confesse un étudiant en Journalisme, avant d'ajouter que "Monsieur Amougou Belinga est un grand homme, un bâtisseur qui s'inscrit dans la lignée du défunt patriarche Joseph Ndi Samba, en matière de promotion de l'éducation".

Meilleur Institut privé d'enseignement supérieur ( IPES ) de la sous-région, l'ISSAM dont le campus est  situé à Minkan par Odza à Yaoundé, est constitué de cinq blocs pédagogiques de R+2 modulables, de laboratoires ultramodernes équipés à la pointe de la technologie, d'un complexe  multisports, d'un restaurant moderne. Il faut ajouter à cela, les salles de spectacles et les bus de transport d'étudiants. Les infrastructures de l'ISSAM sont telles que l'école peut accueillir les Jeux Universitaires. Un corps  enseignant aguerri et compétent, et exerçant sous la tutelle académique de l'université de Douala.

De par ses laboratoires ultramodernes, ISSAM n'a pas son pareil au Cameroun et en Afrique Centrale, pour les Etudes techniques et biomédicales.

Halte à la haine gratuite. Il n'y a aucun arriéré de salaire à l'ISSAM, et les cours se déroulent selon l'orthodoxie en la matière. Monsieur Amougou Belinga est un homme d'honneur  qui, n'accepte aucun compromis avec  le bien-être de ses employés. A l'observation, l'homme d'affaires Amougou Belinga apparaît au final comme un  grand bâtisseur de prospérité toujours combattu, mais jamais battu.
L'ISSAM se porte très bien.

Categories: Cameroon

CAMEROUN :: Eto'o Pineda:«Je respecte les choix du coach» :: CAMEROON

Camer Be - Tue, 02/23/2021 - 04:04

Can U-20, Poule A, 3ème journée, 20/02/2021. Cameroun 4-1 Mozambique.

Eto'o Pineda s'est particulièrement illustré pour sa 1ère titularisation face aux Mambas du Mozambique. Le fils de Samuel éponyme a signé un doublé au stade Olympique de Nouakchott et délivré une passe décisive.

Pourtant, les débuts en sélection n'ont pas été facile pour le fils de l'ex-capitaine des lions indomptables. Eto'o Pineda revèle: «C’étaient des semaines très difficiles. Les deux premiers matches, par le choix du coach que je respecte beaucoup, je n’ai pas Lire la suite ici [...]

Categories: Cameroon

CAMEROUN :: Eto’o révèle l’histoire de son but sur coup franc direct (vidéo) :: CAMEROON

Camer Be - Tue, 02/23/2021 - 03:25

Can U-20, Poule A, 3ème journée, 20/02/2021. Cameroun 4-1 Mozambique. 

Etienne Eto’o Pineda a ouvert le score de la plus belle des manières face au Mozambique. C’était sur coup franc direct à la 8ème minute de jeu. Il raconte comment il a pu hériter du ballon sans s’imposer comme l’ont fait croire certains analystes : « Ma première idée c’était de centrer puisque je ne voulais pas la jouer personnel. Je tiens à remercier mes coéquipiers Atangana Marc et Yahaya. Ils m’ont dit Etienne c’est la première. Tu as un bon tir, Essayes ! »

Il poursuit : « J’ai pris mes responsabilités et Lire la suite ici [...]

Categories: Cameroon

CAMEROUN :: Opération épervier : Edgar Alain Mebe Ngo'o avait les deux mains bandées au TCS jeudi dernier :: CAMEROON

Camer Be - Mon, 02/22/2021 - 22:13

L'ancien Ministre de la défense a comparu dans le cadre du procès où il est poursuivi pour surfacturation dans plusieurs dossiers d'achat d'équipements militaires. Comme lors des précédentes audiences, le parquet a présenté au tribunal, les multiples preuves de surfacturation chiffrées à des milliards de francs CFA. 

En rétorsion, les avocats de Edgar Alain Mebe Ngo'o ont battu en brèche, la certification des documents allégués par le chef service des affaires générales du MINDEF, au motif que ce lieutenant colonel n'est pas un officier de police judiciaire (OPJ). Prenant la balle au bond, le ministère public a précisé que le Chef service des affaires générales n'a pas besoin d'être un OPJ

En tant que attributaire des marchés querellés, sa certification vise surtout à prouver que les marchés objet de la surfacturation ont bel et bien été payés. Par conséquent, la cause a été renvoyée pour les 15, 19 et 29 Mars prochains. Pour rappel, Alain Abraham Mebe Ngo'o est poursuivi pour des détournements chiffrés à 253 milliards de FCFA.

Categories: Cameroon

Cameroonian food sovereignty activist Bernard Njonga passes on

Cameroon Online - Mon, 02/22/2021 - 19:07

Business in Cameroon | On the night of February 21-22, 2021, Bernard Njonga, the agricultural engineer who became famous for his fight for food security in Cameroon, died at 66. The strong supporter of the rural world succumbed to an illness during a medical evacuation at the University Hospital of Amiens, France, according to various …

The post Cameroonian food sovereignty activist Bernard Njonga passes on appeared first on CameroonOnline.org.

Categories: Cameroon

Cameroon Parents Pull Children from Schools on Rumors of Vaccine Plan

Cameroon Online - Mon, 02/22/2021 - 19:01

VOA | YAOUNDE – Cameroon’s education authorities are pleading with parents to return their children to schools after thousands stayed home on rumors that the youngsters would be vaccinated against COVID-19. The exodus shows the challenge Cameroonian authorities are facing to educate the public on the infection and fears of vaccines. Cameroonian authorities said several …

The post Cameroon Parents Pull Children from Schools on Rumors of Vaccine Plan appeared first on CameroonOnline.org.

Categories: Cameroon

Measuring Africa’s Data Gap: The cost of not counting the dead

Cameroon Online - Mon, 02/22/2021 - 18:58

BBC | Only eight African countries out of more than 50 have a compulsory system to register deaths, a BBC investigation has found. This is not just a failure of the state to recognise individual tragedies but has enormous implications for the making of government policy. All but two countries in Europe – Albania and …

The post Measuring Africa’s Data Gap: The cost of not counting the dead appeared first on CameroonOnline.org.

Categories: Cameroon

Olembe Sports Complex: A new decree authorizing additional credit agreement sparks fund misappropriation suspicions

Cameroon Online - Mon, 02/22/2021 - 18:55

Business in Cameroon | The general public in Cameroon is currently questioning the use of the XAF163 billion raised for the construction of the Olembe Sports Complex in Yaounde. The questions were heightened by the presidential Decree N°2021/100 of February 16, 2021, authorizing the MINEPAT (Minister of Economy, Planning and Regional Development) to sign a …

The post Olembe Sports Complex: A new decree authorizing additional credit agreement sparks fund misappropriation suspicions appeared first on CameroonOnline.org.

Categories: Cameroon

CAMEROUN :: Le gérant de l'hôtel Résidence David de Bonapriso ( Douala) assassiné :: CAMEROON

Camer Be - Mon, 02/22/2021 - 16:05

Désiré David Kanmegne n'est plus de ce monde. Le gérant de l'hôtel  Résidence David de Bonapriso dans l'un des quartiers les plus huppés de Douala ( capitale économique du Cameroun), a été tué cette nuit du dimanche à lundi 22 février 2021.

Des sources locales rapportent que le corps de Désire David Kanmegne, a été retrouvé ce lundi vers huit heures du matin, gisant sans vie. Le gérant de l'hôtel  Résidence David de Bonapriso, apprend Camer.be, a été retrouvé ligoté ( photos police ) à son domicile, mort, poignardé dans sa salle de séjour.

Le vigile de l'hôtel et le réceptionniste, informe-t-on, sont en fuite depuis la nuit du crime. Des soupçons pèsent sur eux . Les policiers poursuivent des enquêtes pour essayer de retrouver les tueurs, et comprendre les mobiles de cet ignoble et violent assassinat. Deux téléphones retrouvés sur les lieux du crime, dont un pour la victime.

Vivement que les fins limiers mettent la main sur les tueurs !

Categories: Cameroon

CHILI :: Les buts de Eto’o déchaînent les passions sur internet :: CHILE

Camer Be - Mon, 02/22/2021 - 13:17

Can U-20, Poule A, 3ème journée, 20/02/2021. Cameroun 4-1 Mozambique. 

Pour son 1er match officiel avec la sélection d’âge du Cameroun Etienne Eto’o Pineda a assuré son rang : Un doublé et une passe décisive! 

La belle performance du fils de Samuel éponyme face à la Mozambique vendredi a suffi pour mettre la toile en ébullition.

Lorsque le Cameroun a hérité d’un coup franc excentré à la 7ème minute de jeu, Eto’o Pineda s’est accaparé du ballon. Le dossard n° 10 loge directement le ballon dans la lucarne droite de Kimiss le portier mozambicain. Le Cameroun mène dès la 8ème minute 1-0 grâce à somptueux but sur coup franc direct.

Puis, Lire la suite ici [...] 


Categories: Cameroon

CAMEROUN :: Les recteurs au secours du gouvernement pour apaiser les tensions sociales :: CAMEROON

Camer Be - Mon, 02/22/2021 - 12:35

La Session extraordinaire de la  Conférence des Chefs des  Institutions Universitaires ( CONCIU ), tenue vendredi dernier à Yaoundé,  propose au gouvernement, l'ouverture des postes d'enseignants d'université d'État, aux  enseignants fonctionnaires, dans le cadre du remplacement numérique ( enseignants morts, démissionnaires ou admis à faire valoir leurs  droits à la  retraite) dans les huit universités d'État du Cameroun. 

La mesure proposée au gouvernement par la Conférence des recteurs des universités d'État, travaux présidés le 19 février 2021 à Yaoundé par le Prof. Maurice Aurélien Sosso le recteur de l'Université de Yaoundé 1 et président de la CONCIU, fait suite à la décision du gouvernement, d'écarter les fonctionnaires titulaires du Doctorat ou du PHD ( exception faite des fonctionnaires des secteurs médical, pharmaceutique et biomédical), de la deuxième phase ( en cours ) du recrutement d'un peu plus de 500 Assistants d'université. Le chef de l'État, Paul Biya  a en 2018, ordonné  le recrutement spécial de 2000 titulaires de Doctorat ou de PHD, comme Assistants. La première vague n'a souffert d'aucune discrimination. Il fallait juste être titulaire du diplôme, et ne pas être âgé de plus 45 ans, pour, être enrôlé selon les places disponibles, et selon  les équilibres sociologiques.

Ce qui n'est pas le cas de la deuxième vague où le Premier ministre a décidé ( par mesure sociale), d'exclure les fonctionnaires. Mais dans un souci d'apaisement sociale, les recteurs  des huit universités d'État, amenés par leur doyen et très expérimenté Maurice Aurélien Sosso le recteur de l'Université de Yaoundé 1 et président de la CONCIU, proposent au gouvernement, le recrutement des enseignants fonctionnaires ( primaire, secondaire et supérieur), comme Assistants, dans les universités d'État, et ce, dans le cadre du remplacement numérique. Une mesure qui apaise les tensions sociales, et dissuade donc de la manifestation de protestation prévue ce vendredi.

D'autre  part, la CONCIU propose l'adoption d'un statut spécial harmonisé pour les  personnels de sécurité des universités d'État, de même qu'elle s'aligne à l'augmentation des salaires des personnels d'appui décidée par Paul Biya le chef de l'État.

Découvrez plutôt l'intégralité du communiqué final de la session extraordinaire de la CONCIU, signé du Prof. Maurice Aurélien Sosso, président de ladite l'organisation et recteur de l'Université de Yaoundé 1.

Categories: Cameroon

CAMEROUN :: Stade d’Olembe : François Biba, un député Pcrn dénonce l’arnaque du siècle :: CAMEROON

Camer Be - Mon, 02/22/2021 - 12:17

Dans une tribune parvenue à notre rédaction, l’élu du Parti camerounais pour la réconciliation nationale (Pcrn) dénonce la lenteur des travaux et comment Yaoundé entube le peuple. Cette sortie intervient après celle de Jean Michel Nintcheu député du Sdf.

Lire ci-dessous le texte de l’honorable

Vous voulez assister à la décadence d’un pays? À l’arnaque bien organisée avec réseaux bien huilés? Alors destination un pays situé en Afrique centrale qui avait pourtant tout pour être glorieux et cité en exemple non seulement dans la sous-région, mais dans le continent et dans le monde entier. Bien sûr qu’il est cité me diriez-vous. Mais dans quels contextes ? Quels exemples sont donnés de notre cher triangle national?

Un pays de maquettes? Un pays de chantiers abandonnés? Un pays aux projets dont les budgets mettraient à mal quelque concurrence hasardeuse? Oui bienvenue chez nous, chez vous, si vous avez assez de courage pour vous y installer et gober les inepties qui sont servies sur des assiettes de pure porcelaine. Surtout il vous faut être patient comme un bœuf.

PATIENT,…

Pour espérer un jour voir l’autoroute Yaoundé-Douala-Yaoundé. Entamé depuis 2014 pour une durée prévisionnelle de 48 mois, soit une livraison prévue pour 2016, seuls environ 75 km sur 210 km ont été réalisés. 5 ans de retard et nous ne sommes pas encore à la fin de ce feuilleton mettant en avant une fois de plus la gestion macabre de notre pays livré aux mains d’individus sans foi ni loi qui ne pensent qu’à se remplir les poches au détriment du bien-être des populations.

Afin de «moderniser» cette voie reliant les capitales politique et économique du pays, les concepteurs sont passés à une autoroute en 2×2 voies extensibles à 2×3 voies, avec une vitesse de référence de 110 km/h. Preuve d’une absence d’étude préalable sérieuse du projet, et de benchmarking. Résultat des courses, une hausse de près de 71 milliards de francs CFA pour la première phase du projet. Soit quelque 355 milliards de francs CFA, au lieu des 284 milliards de francs CFA à l’origine.

Selon la Banque mondiale, le coût de cette autoroute est trop élevé en comparaison avec d’autres projets africains de même acabit. Dans un rapport publié en 2018, l’institution financière internationale révèle que l’autoroute Yaoundé-Douala atteindra au final près de 6,5 milliards de FCFA par kilomètre alors qu’il est d’environ 2 milliards de FCFA en Côte d’Ivoire et de 1,7 milliard de FCFA au Maroc.

Pour couronner le tout, les populations riveraines continuent d’attendre désespérément leurs indemnisations du fait des expropriations.

Vous n’avez pas la patience du bœuf, vous voulez emprunter les airs? Il vous faudra la cultiver cette patience car là non plus le pari n’est pas gagné. L’unique avion de la compagnie pourrait voler en éclat au milieu d’un tourbillon de dirigeants à la recherche désespérée d’éléments justifiant les fonds astronomiques engloutis par “air peut-être”. Peut être arriverez -vous à destination si les trous d’air ne viennent pas à bout de cette patience que vous vous évertuez à cultiver contre vents et marée que dis-je, contre vents et air.

PATIENT,…

Pour enfin voir aboutir les travaux du complexe Olembe. Comment comprendre que 3 mois à peine après avoir voté le budget 2021, en augmentation de 232,5 milliards aux motifs de l’achèvement des infrastructures nécessaires à l’organisation de la CAN 2022 et du CHAN 2021, l’on se retrouve à autoriser des emprunts à hauteur de 88 889 591 078 FCFA.

D’autant plus que pour le dit complexe le 19 août 2020 le ministre des sports déclarait: «Le plus important pour nous, c’est de prendre la mesure des recommandations telles qu’elles ont été formulées lors de notre dernière visite. Nous ne pouvons que nous féliciter de leur bon niveau d’exécution. A titre d’exemple, les huit mâts d’éclairage des deux stades annexes ont déjà été positionnés. De la même manière que la pelouse du stade principal est complètement mature. Les aires de jeux du stade et des deux terrains d’entraînement sont disponibles”.

 En résumé les travaux étaient pratiquement achevés. D’où vient-il donc que courant février, le constructeur demande encore 17 milliards afin d’achever le chantier? D’où vient-il la nécessité de contracter une énième dette pour un complexe déclaré achever?

12 ans plus tard le complexe d’Olembe serti d’or et de diamants vaudrait la “modique” somme de 217 milliards de FCFA. Tout comme l’autoroute recouverte de bronze et de marbre, il serait le plus onéreux d’Afrique.

Une dette de plus, encore et toujours, pour le montant global d’environ 100 000 milliards de FCFA, sans oublier les dettes intérieures auprès des entreprises: CAMRAIL 15 milliards en octobre 2020; ENEO 180 milliards en janvier 2020; HYSACAM 07 milliards environ en janvier 2020,…

PATIENTS,…

Pour comprendre que pendant que l’on annule le défilé du 11 février 2021 fête de la jeunesse, aux motifs pris de protéger les jeunes de la COVID-19, les activités du “village jeunesse” soient maintenues. De plus, qu’il soit demandé aux autorités locales de continuer avec les différentes activités culturelles. Plus grave, dans la foulée, un gigantesque concert est autorisé. Tous ces événements rassemblaient probablement des jeunes extra terrestres pas du tout concernés par la pandémie.

Merveilleux séjour au “wandakistan”, encore mieux merveilleux séjour en “absurbanie”.

Categories: Cameroon

CAMEROUN :: FRANCK BIYA EST UN PRINCE : UN PRINCE EST UN ILLUSTRE :: CAMEROON

Camer Be - Mon, 02/22/2021 - 11:14

Pourquoi la question FRANCK BIYA devient un sujet récurrent dans notre société ? Probablement parce que Franck Biya est la seule personne qui rassemble à lui seul le plus grand nombre de confluences pour devenir le prochain président du Cameroun.

Naturellement, la destinée d'un prince est de devenir roi. En Afrique le pouvoir a une forme de reproduction sociale monarchique. Au Cameroun étant donné que la question sur la succession se profil Franck s'impose d'une part comme un successeur naturel et d'autre part comme un adversaire naturel car certains ont peur de la reproduction monarchique dans la démocratie Camerounaise comme cela a déjà eu lieu au Togo, au Tchad, au Congo en Guinée équatoriale...

Les mystères qui entourent les arcanes du pouvoir restent une conjoncture assez énigmatique. Ils sont meublés des pages complexes et ambiguës de citoyens ordinaires qui ne présentent pas toujours leur destin d'hommes d'état.

Le Cameroun depuis quelques années est confronté à ce cas d'illustration avec Emmanuel Franck Biya, figure ordinaire de fils de chef d'état dont la trajectoire politique n'était pas perceptible au premier abord et qui d'entrée de jeu ne présageait pas un destin d'homme de pouvoir.

Beaucoup ne le savent pas mais Vladimir Poutine a été un illustre inconnu dans l'échiquier politique russe mais travaillait plutôt dans les services d'espionnage. Franck Biya a lui aussi été une tour d'ivoire qui ne donnait pas les soupçons d'un entrepreneur politique avenir. Sa configuration intrinsèque était celle d'un jeune homme effacé, une colombe recroquevillée dans les plumes de la réserve et de la discrétion.

Franck Biya tout comme Vladimir s'est affirmé comme étant un illustre produit du monde des affaires. Sa programmation existentielle était celle d'un homme d'affaire forgé à des activités d'industrie et de commerce incompatible à la noblesse de l'état. Il a toujours montré son attachement à des activités autres que celles de la politique, on aurait cru qu'il voulait même s'affranchir des contraintes de palais. Franck vivait sa vie exclut des milieux politico-administratifs loin des exigences protocolaires et diplomatiques.

Ce fils ainé de la fratrie Biya se positionne désormais comme un fils sur qui repose un certain espoir. Du haut de sa fermeté, de sa fidélité et de sa loyauté à toutes épreuves, le fils du président séjourne de plus en plus au Cameroun ou il joue un rôle stratégique aux côtés de son père.

Franck a t'il été désigné par certains oligarques qui entourent son père comme ce fut le cas avec Vladimir Poutine ? Nous ne pouvons pas le savoir, toujours est-il que la fermeté de l'homme Franck est une réalité implacable. Ses choix lui appartiennent et il ne se laisse dicter par personne.

Vladimir Poutine a souvent considéré son père comme son modèle et nous savons l'exemplarité qui caractérise Franck Biya dans la gestion de son image publique sur le plan national et international. Comment ne pas déduire que son père Paul Biya est son premier modèle quand nous savons que cela est a partie liée aux valeurs à lui inculqué. Cette déontologie parentale englobe la rigueur, l'exemplarité, la réserve, le travail et l'amour de la patrie. Franck Biya est le modèle parfaitement reproduit de son père, moulé dans les enseignements d'un exégète et d'un esthète des fonctions régaliennes.

Franck Biya tout comme Vladimir Poutine n'a jamais œuvré dans l'espoir d'accéder à une fonction présidentielle. Sera t'il désigné par les oligarques qui entourent son père ? sera t'il poussé à répondre aux appels du peuple ? pour l'instant nous n'en savons rien. Fidèle à la sévérité exemplaire qui le caractérise Franck Emmanuel Biya ne s'est jamais prononcé publiquement au sujet de toutes ces spéculations.

Franck Biya est à l'image de son père, discret, peu bavard et énigmatique. C'est le référentiel par excellence pour sa famille nucléaire. Il a su conserver les qualités de son père. On ne le dira jamais assez Franck Emmanuel Biya a bénéficié des conseils productifs d'un père soucieux de laisser en héritage une famille attachée aux idéaux républicains.

Une fois aux affaires Vladimir poutine qui présentait des allures d'un homme faible et malléable s'est affirmé peu à peu jusqu'à ce jour comme l'un des présidents les plus puissants et influents du monde... Qu'en sera-t-il de Franck Biya ????

Au regard de toutes ces similitudes avec Vladimir Poutine est ce qu'il y a lieu de penser que Franck Emmanuel Biya pourrait devenir un gestionnaire futur de la chose politique au Cameroun ?

FRANCK BIYA A-T-IL UN DESTIN D'HOMME D'ETAT ?

Categories: Cameroon

CAMEROUN :: L'agence de transport Avenir du Noun fait encore des morts :: CAMEROON

Camer Be - Mon, 02/22/2021 - 11:02

Après l'hécatombe de Ndikinimeki ( département du Mbam et Inoubou dans la région du Centre Cameroun) il y a moins de deux mois, avec 55 morts, l'agence de transport "Avenir du Noun", a encore fait parler  d'elle dans le registre de la mort  cette nuit du dimanche 21 au lundi 22 février 2021, avec un accident de circulation. Selon des sources locales, le bilan provisoire fait état de 11 morts. 

D'autres sources que Camer.be n'a pas privilégiées, avancent le chiffre de 30 morts. L'hécatombe qui a eu lieu au niveau de la desserte Bagangté - Foumbot ( région de l'Ouest Cameroun) au niveau de la carrière Pk 21, a fait de nombreux blessés, dont certains dans un état grave. Les images de accident sont très choquantes.

Categories: Cameroon

Le Décès de Bernard NJONGA: Une perte immense pour la nation camerounaise :: CAMEROON

Camer Be - Mon, 02/22/2021 - 10:00

L’histoire de l’humanité ne se fait pas toute seule, elle résulte de tout temps, de l’œuvre, de l’énergie, de la force de conviction, de pensée, de vision et d’action, d’hommes et de femmes engagés et déterminés à créer, à innover, à anticiper, à réparer, à révéler et à bâtir. Bernard Njonga était de ceux-là.

Le Mouvement populaire pour le Dialogue et la réconciliation, prend connaissance ce jour, du décès survenu en France, de Monsieur Bernard Njonga, fondateur du SALID (service d’appui aux initiatives locales de développement), fondateur de « La Voix du Paysan », initiateur de plusieurs mouvements et organisations associatifs ruraux et urbains, président du parti politique CRAC (croire au Cameroun).

Avec la disparition de Bernard Njonga, la nation camerounaise perd un de ses dignes, fiers, valeureux, ingénieux et puissant encadreur social. Cet ingénieur agronome et intellectuel libre, aura parqué son temps, son pays et sa génération. Il appartenait à la race des médiateurs infatigables, sincères, intègres et honnêtes. Il était des nôtres. Nous lui rendons un vibrant hommage./.

SHANDA TONME

Président, Médiateur Universel

Categories: Cameroon

Gabon, le peuple dans la rue malgré une répression sanglante

Camer Be - Mon, 02/22/2021 - 09:47

Malgré la sanglante répression de la nuit du jeudi 18 Février 2021 où officiellement deux Gabonais ont été abattus par balles, les populations de toutes les villes du pays ont bravé les interdictions pour manifester contre la paupérisation accentuée par les mesures anti-covid. .
 
Ils étaient plus nombreux le vendredi 19 février 2021 à partir de 20 h 00 dans l’ensemble des villes du Gabon à clamer leur mécontentement  malgré la violente et sanglante répression du deuxième jour du concert des casseroles où Gildas Etouki et Emane M’vono Djinky étudiant au département de Géographie à l’Université Omar Bongo de Libreville ont été abattus par des éléments des forces de sécurité.

Charivari dans « le fief des Bongo »
 
Malgré le rappel des sanctions encourues pour « tapage nocturne » (jusqu’à 6 mois de prison), « trouble à l’ordre public » (pouvant aller jusqu’à 4 ans de prison) et violation du couvre-feu (requalifiable à souhait!), les Gabonais ont été plus nombreux et déterminés à exprimer par un concert de casseroles leur exaspération et leur misère. 
 
À Libreville, même les voisins de l’actuelle Premier ministre Ossouka Raponda s’y sont donnés à cœur joie. Dans le reste du pays, le bruit assourdissant des ustensiles de cuisine a traduit la défiance accrue envers un régime prédateur vieux de plus d’un demi-siècle. 
 
Mais la grande surprise vient du Haut Ogooué, la province présentée – à tort – comme le fief du régime Bongo. À Franceville, la capitale, mais aussi à Moanda la cité minière (une très grande part de la production mondiale de manganèse en est issue.) les populations ont tenu à se faire entendre.

Déni et répression accrue
 
Alors que le régime nie formellement toute responsabilité préférant parler « d’individus cagoulés et armés circulant dans un véhicule de type prado » (sic) et que le Premier ministre annonce comme mesure significative la gratuité des test covid qui étaient jusque-là payants (5.000 Francs CFA soit un peu plus de 7 euros.). La répression s’est accrue avec des arrestations, des passages à tabac, et même des irruptions dans des domiciles où selon des images parvenues à Mondafrique et soigneusement vérifiées, des forces de l’ordre n’hésitent pas à jeter des bombes lacrymogènes dans des domiciles où se trouvent des enfants en bas âge !
 
« L’ordre sera rétabli »
 
Du côté du pouvoir, on se veut « rassurant » : « Ce mouvement vient d’une minorité d’agitateurs excités par des Gabonais vivant à l’étranger subventionnés par des puissances occultes hostiles au Gabon, sans parler de l’opposition qui tente de récupérer ! Mais je peux vous assurer que l’ordre sera rétabli quitte à mettre le paquet si cela persiste !»a déclaré sous couvert d’anonymat un général d’armée par ailleurs un des piliers du régime d’Ali Bongo.
 
Le bras de fer ne semble pas prêt de se terminer.

Categories: Cameroon

ADISI-Cameroun fait le diagnostic de l’impact des mesures de lutte contre la covid-19. :: CAMEROON

Camer Be - Mon, 02/22/2021 - 09:04

Un Rapport d’enquête sur l’impact des mesures gouvernementales de lutte contre la Covid-19 sur les libertés publiques au Cameroun à été rendu public. Plusieurs recommandations ont été faites.

L’Association pour le Développement Intégré et la Solidarité Interactive (ADISI-Cameroun) est une organisation de la société civile et de Droit Camerounais qui depuis des années milite pour la défense des droits humains. A ce titre, elle s’est intéressée aux libertés publiques dans un contexte caractérisé par la covid-19. Le postulat de départ étant les restrictions des libertés publiques qui constituent l’un des plus grands effets pervers de la lutte anti Covid-19, dans la mesure où l’essentiel de la prévention de la pandémie, partout dans le monde, repose sur des restrictions. De fait, Depuis le 6 mars 2020, date de découverte du premier cas positif au Coronavirus sur son territoire, le Cameroun fait officiellement face à la pandémie de la Covid19. Des mesures gouvernementales ont été prises. Qui ont impacté significativement les libertés publiques.

Le Cas de la liberté d’accès à l’information. Près de 91,95% de journalistes admettent que ces mesures ont effectivement impacté la liberté d’accès à information déjà très réduite au Cameroun. Ce qui a eu pour conséquence l’opacité de l’information autour de la pandémie et sa gestion. L’inegalité dans la fourniture en informations entre medias publics et privés. La non collaboration de la cellule de communication du ministère de la santé publique. En ce qui concerne les libertés de religion, beaucoup d’entraves à la liberté d’accès aux lieux du culte. Avec pour conséquence la menace par les pouvoirs publics de fermeture des Eglises récalcitrantes. Les fideles d’une Eglise sont allés jusqu’à briser les scellés posés sur la porte de l’Eglise. De même que sur le plan politique la suspension des manifestations et réunions publiques. Aussi, la répression des manifestations politiques du 22 Septembre 2020 a conduit à l’arrestation de près de 593 manifestants avec en prime des dégâts corporels.

A l’issue d’investigations menées dans le cadre de cette étude, un ensemble de recommandations ont été faites. Accorder des dispenses spéciales aux journalistes face aux mesures qui restreignent l’accès aux lieux publics et sites de prise en charge de la Covid-19. Organiser des webinaires à l’intention des professionnels des médias sur le journalisme en temps de crise. Veiller à ce que chaque administration dispose d’un site internet. Recycler les hommes de médias à la pratique du télétravail ; Promouvoir la dématérialisation du travail public ; Garantir un accès plein et équitable des journalistes aux sources. Eviter l’instrumentalisation des mesures gouvernementales de lutte contre la Covid-19 à des fins de musèlement des libertés des opposants. Promouvoir l’usage modéré et proportionnel de la puissance de l’Etat dans l’application des mesures anti Covid-19. Entre autres.

Categories: Cameroon